› Kanna

Kanna 
(Sceletium Tortuosum)

En effectuant votre commande, vous acceptez les termes et conditions.


Kanna (Sceletium Tortuosum)

Kanna, 7g, (1/4oz)
Kanna, 28g, (1oz)
(Sceletium Tortuosum)


Livraison Gratuite pour Commande de 100$ +

CAD 9.00$
CAD 24.00$

 Prêt à Expédier :
Aujourd'hui

+ de 454 Grammes



Cliquez sur une image pour l'Agrandir.

Kanna (Sceletium Tortuosum)
Kanna Fermenté

Notre Kanna :

Nous offrons du Kanna (Sceletium Tortuosum) provenant de la République de Namibie. Il est cultivé de façon durable et 100% Biologique. fermenté à la façon traditionnelle par le peuple local, puis séché.

 

Nous offrons du Kanna Fermenté de Qualité Exceptionnelle. Nous le conservons toujours dans les conditions optimales. C'est-a-dire dans un endroit Frais et Sec, a l'abri de la lumière.



Nous connaissons le Kanna (Sceletium Tortuosum) en tant que matière végétale séchée qui est originaire de l'Afrique du Sud. Cette substance est fermentée de manière spéciale avant d'être mâchée, fumée, ou encore utilisée comme tabac à priser.

Sceletium tortuosum améliore l'humeur et diminue les angoisses et le stress. En doses plus élevées, il donne une sensation euphorique et une solidarité intense avec l'environnement. D'abord l'effet est stimulant, après une heure il est plus relaxant.

La première utilisation documentée du Kanna sous les auspices de l'Ouest apparaît en 1662, lorsqu'un explorateur/négociant appelé van Riebeeck a commencé à faire du commerce avec les tribus locales pour obtenir du Kanna, après avoir fait des découvertes concernant ses effets sur les personnes stressées. 

En 1685, le gouverneur de la Colonie du Cap (colonie hollandaise), van des Stel, a remarqué la façon dont les tribus indigènes prisaient le Kanna et voulu voyager afin d'en collecter les plus beaux exemples.

Au fil des années, les effets de cette plante furent connus juste par un petit nombre d'occidentaux. Mais maintenant, avec les problèmes de dépression et d'anxiété
qui atteignent des niveaux sans précédents dans les sociétés occidentales, la demande pour un traitement naturel sûr et efficace, fait en sorte que les gens sont de plus en plus conscient de l'existence du Kanna (Sceletium Tortuosum).

Usage Traditionnel

Cette plante a été utilisée depuis plus de 1000 ans par les chasseurs cueilleurs qui habitaient ce que l'on connaît maintenant comme l'Afrique du Sud.

Son usage premier se faisait par les guerriers qui revenaient d'une bataille, ceux-ci prenaient du Kanna pour dissiper la peur et la dépression qui étaient communes après un conflit violent.

Il a été rapporté que les Hottentots utilisaient, il y a plus de 225 ans, une plante narcotique appelée Kanna ou channa qui procurait des visions. Ils mâchaient la racine et gardaient la substance mastiquée dans leur bouche pendant un certain temps. "Leur esprit animal fût réveillé, leurs yeux brillaient et leurs visages manifestaient le rire et l'allégresse.

S'il est mastiqué en quantité suffisante, le Kanna possède un léger effet anesthésiant dans la bouche, un peu comme le Kava Kava, et il est utilisé par les tribus des San chez les personnes qui sont sur le point de se faire arracher une dent, ou encore à des doses infimes pour les enfants qui souffrent de coliques. Un thé fait à partir de Kanna est parfois utilisé pour sevrer les alcooliques de l'alcool.


Propriétés

Le Kanna améliore l'humeur et fait baisser l'anxiété, le stress ainsi que la tension, mais il a également été utilisé en tant que coupe faim par les bergers qui parcouraient de longues distances dans les zones arides.

À forte dose, le Kanna peut provoquer de l'euphorie, tout d'abord avec la stimulation et ensuite avec la sédation. L'utilisation à long terme dans un contexte local suivi par une abstinence n'a pas été rapportée comme provoquant un état de manque. La plante n'est pas hallucinogène et aucun effet indésirable grave n'a encore été documenté.


Composition

Les constituants actifs du Kanna sont Mesembrine, Mesembrenone, Mesembrenol et Tortuosamine. Mesembrine, l’alcaloïde principal, est un inhibiteur de sérotonine (SSRI).


Avertissement

Sceletium Tortuosum est un inhibiteur sélectif de la recapture de sérotonine. Il ne faut pas le combiner avec d'autres inhibiteurs de la recapture de sérotonine (Seroxat, Prozac), ni avec les inhibiteurs de MAO, comme Peganum Harmala, Banisteropsis caapi, Passiflore, Yohimbe et certains antidépresseurs.


ATTENTION :

Les "Infos du Web" données ci-dessus sont fondés à partir d'autres Sites et sont donnés à titre purement indicatif.

Nos produits ne sont pas destiné à un usage Médical.

Consultez les Sources ! Dans la section Bibliographie.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.


 

› Kanna

 

Liane d'argent
Amanita Muscaria
Guarana
Kratom
Syrian Rue
Kava-Kava
Cebil
Morning Glory
Noix de Kola
Spiruline
Dagga Sauvage